Violence et fragilité de l’instant

Violence et fragilité de l’instant  Peindre, écrire

Ce dont il est question ici ? C’est de peindre et d’écrire, de dire en somme, donc d’exister à travers l’acte créateur. Madeleine Santschi et Jean Lecoultre sont d’une même génération d’artistes suisses qui se sont très tôt ouverts au monde et dont le questionnement nous interroge. Au contact, entre autres, de grandes figures de la littérature italienne pour elle, de la peinture espagnole pour lui, l’un et l’autre ont construit une œuvre qui se distingue par des qualités d’exigence, par un refus du compromis et de toute facilité qui, de nos jours apparaissent exemplaires.

Au travers de conversations menées par Jacques-Michel Pittier, Madeleine Santschi et Jean Lecoultre proposent une manière de voyage, avec ses découvertes, ses affrontements, ses temps de doute et de réflexion, ses chemins de traverse, ses respirations et ses métamorphoses, ses rencontres aussi…

… C’est cette part d’eux-mêmes qu’ils nous livrent ici, précieuse, comme un reflet sans fard d’une liberté d’être qu’il nous appartient tôt ou tard de découvrir et de conquérir.
 

Jean Lecoultre
Madeleine Santschi
Conversation menée par Jacques-Michel Pittier

Ouvrage paru en 2006, édité conjointement par les Editions de l’Aire et les Editions Vie Art Cité

Ouvrage de 312 pages plus couverture, au format 160 x 240 mm
Impression en noir plus illustrations en quadrichromie

ISBN : 2-88108-763-9