Janos
Urban

Janos Urban

Né en 1932, Janos Urban a vu sa jeunesse marquée par la Seconde Guerre mondiale puis par la tragique insurrection hongroise de 1956 qui l’a contraint à quitter son pays natal. Faut-il y voir une influence sur son parcours artistique axé sur la nécessité de partager et de témoigner de la souffrance des vivants ? sur son besoin de traverser le monde en témoin de ce qui se passe, de ce que vivent et endurent parfois les humains ? Peut-être. C’est en tous les cas de cette souffrance (également ressentie aux cours des nombreux voyages effectués par l’artiste) et de cette impérative volonté d’en rendre compte que dépendent directement les thèmes abordés ainsi que le choix des supports et des moyens d’expression utilisés dans la réalisation de certaines de ses œuvres.

Cette vie de voyages, de quêtes et d’errances incessantes, dessine aussi les contours d’une recherche artistique multiple et complexe, étendue sur près de cinquante ans. La monographie qui lui est consacrée met en lumière les liens entre la vie et l’œuvre du peintre et retrace son cheminement en suggérant plusieurs angles d’approche.
 

Contributions rédactionnelles :
Françoise Jaunin, Pierre Keller, Jacques Monnier-Raball, Armande Reymond, Nicole Schweizer, Michel Thévoz, Matthias Urban

Cet ouvrage comprend également des notes biographiques et bibliographiques, de même qu’un DVD d’œuvres faisant partie de la Collection du Fond municipal d’art contemporain de la Ville de Genève.

Monographie parue en 2006, éditée conjointement par  les Editions LEP et les Editions Vie Art Cité.

Ouvrage de 80 pages plus couverture, au format 230 x 260 mm
Impression en 4 couleurs quadrichromie

L’édition originale de tête comporte 48 exemplaires, enrichis par l’artiste et numérotés.

ISBN : 978-2-606-01289-2